Matos

Le matos que j'achèterais même si on ne me le donnait pas, voilà l'esprit dans lequel j'ai choisi les produits que je vais proposer ici.

En plus des courses dans le massif du Mont-Blanc, mes différents voyages de cet hiver m'ont confrontré à des conditions extrémement variées avec pour points communs froid constant et contact quotidien avec le terrain pendant 45 jours. Gros froid et vent au Québec, journées à rallonge et approches dans la neige profonde en Norvège, 14 jours en autonomie dans un tipi en Laponie et évidemment cascade de glace et alpinisme au menu de beaucoup de ces journées.

Pour commencer, voici l'un des produits qui m'a suggéré l'idée de cette rubrique tellement je l'ai kiffé dès la première fois.

Si vous avez des questions sur d'autres produits concernant mes marques partenaires, n'hésitez pas à m'envoyer un mail.

Doudoune Zéro_G / RAB.

- Veste légère et chaude en duvet, détails techniques issu du site Rab en lien ici .

- Le duvet, c'est le coeur du métier de la firme de Sheffield. Depuis 1981, Rab Carrington produit et développe des vêtements dédiés à l'alpinisme. Avant de fabriquer, le bonhomme a largement bourlingué sur les montagnes du monde pour se faire une idée précise de ce qu'il voulait obtenir. Largement influencé par le temps excécrable qui règne dans les montagnes d'écosse où il a fait ses armes, Rab Carrington propose désormais une gamme complète de vêtements d'alpinisme.
(c) Ulysse Lefebvre
- Que ce soit en alpinisme hivernal ou en cascade de glace, la doudoune fait partie des accessoires dont je ne me sépare jamais. Gage absolu de confort pendant l'attente au relais, soit elle est sur moi pendant que j'assure soit je l'enkite pour la transporter pendue au baudrier pendant la grimpe. Jusque là, j'utilisais la photon-x en primaloft mais finalement je n'ai jamais eu de réels bénéfices à user du Primaloft dont l'avantage est la chaleur malgré l'humidité du produit. L'humidité en glace est réelle mais on l'affronte dans les longueurs protégé par le gore tex, le relais est lui positionné, le plus souvent à l'abri. De plus la différence de poids est quasiment du simple au double !
Je n'avais pas spécialement l'intention de me procurer une Zéro G mais l'essayant par curiosité en magasin la légèreté d'abord et la sensation de chaleur m'ont convaincues de l'adopter !
(c) Ulysse Lefbvre
- Pourquoi je l'aime. 
        - Trés chaude même en condition hivernale, techniquement expliqué par l'emploi d'un duvet de très haute qualité avec un pouvoir gonflant de 1000, le fameux PF. Chez Rab, c'est la première fois qu'un aussi niveau de qualité est employé. De même, chez la plupart des fabriquants, le maximum est au environ de 900, exceptionnellement 1000 chez PHD. PHD est en fait le seul à sortir un réel concurrent avec la yukon au PF de 1000. Chez Valandré, c'est la modjo qui s'en approche le plus mais avec un PF de 800.
Un calcul rapide pour comparer la chaleur d'une veste, poids de duvet x PF. Soit Rab : 130k , Valandré : 124k, PHD pas trouvé le poids de duvet mais probablement trés proche de RAB.

        - Coupe ceintrée = maximum de visibilité sur mon baudrier et notamment au pontet pour vérifier l'encordement et le positionement de l'appareil d'assurage.

        - Légère (310 grammes), contre  365 g pour la PHD et 570 g chez Valandré.

        - Poignets élastiquées pour passer les gants et surtout qui permettent une bonne étanchéité entre veste et gant
- Avec toujours, des zips qui se manipulent facilement avec des gants, capuche très couvrante, facile à compacter, facile à enfiler quand on est pendu à un relais, livré avec sac de compression.
De prime abord, la matière semble fragile et c'est évident qu'il ne faudra pas la porter pour renfougner une fissure large mais bon, ce n'est pas ce que l'on fait avec ce genre de produit. Après un hiver d'usage intensif, la veste est en parfaite état, quelques petites déchirures rebouchées au seam grip suite à des accros avec les broches notamment. C'est probablement le sac de compression qui a le plus reçu ( coup de crampons durant la grimpe et accros contre le rocher). Malgré plusieurs expositions à une très forte humidité, la qualité du duvet ne s'est pas altérée.
Le test ultime, la résistance aux impacts de bière !

Prix constaté chez Snell : 499 euros, La Yucon de PHD sort à environ 473e avec les frais d'expédition, la Modjo de Valandré est proposée à partir de 395e.